BEP NAMUR: Les circuits-courts alimentaires et l’ancrage territorial

2015-09-28T10:59:03+00:00

Le secteur agricole est de plus en plus fragilisé : augmentation du prix des intrants, concurrence du marché mondial, investissements démesurés, etc. Le modèle conventionnel intensif n’est plus viable. Il a été mis en évidence, dans le cadre de plusieurs études[1], qu’une diversification des activités agricoles (développement de l’axe transformation et circuit court) notamment au travers [...]