Une Belgique plus durable, inclusive et résiliente

//Une Belgique plus durable, inclusive et résiliente

Une Belgique plus durable, inclusive et résiliente

Comment relancer l’économie de notre pays en s’inscrivant dans les 17 objectifs du développement durable de l’ONU ? Comment guider les choix politiques pour sortir de cette crise sanitaire et offrir une économie résiliente, durable et inclusive afin de prévenir des crises futures ?

L’ULB, PriceWaterhouseCoopers et EcoRes ont constitué un consortium pour assurer la recherche de l’Institut fédéral du développement durable (IFDD) sur la relance économique et sociale de la Belgique suite de la crise de la Covid-19. Une équipe pluridisciplinaire d’une douzaine de chercheurs (économiste, sociologue, juriste, ingénieur) a mené l’étude autour de 3 principaux thèmes : la résilience de l’économie, la gouvernance, le soutien aux plus vulnérables et la réduction des inégalités.

Afin de faire face aux inégalités croissantes au sein de notre société sur le plan sanitaire, économique et social en conséquence de la crise sanitaire, sept recommandations principales sont ressorties de cette étude :

  1. Sélectionner : choisir soigneusement comment soutenir les entreprises en fonction de leurs missions et à quelles conditions.
  2. Relocaliser intelligemment en ciblant des secteurs stratégiques pour protéger nos entreprises d’éventuelles crises futures, et principalement les secteurs d’importance majeure : équipements médicaux, alimentation, énergie, réseau de communication.
  3. Rendre nos entreprises plus résilientes à moyen et long terme :
  4. Encourager les entreprises à élaborer des scénarios de crise pour imaginer des solutions en amont.
  5. Encourager la coordination entre différents acteurs pour permettre une réponse plus efficace en cas de crise.
  6. Faciliter la participation financière des employés au capital de leur entreprise pour favoriser la stabilité financière.
  7. Améliorer la communication en assurant la cohérence des messages des différentes communications officielles des autorités publiques.
  8. Gérer le stress post-traumatique de la pandémie et veiller à sa prise en charge tant contre la discrimination envers ceux porteurs du virus que sur les défis accrus dans le domaine du stress et de la santé mentale.
  9. Encadrer le télétravail en développant un arsenal réglementaire tenant compte des enseignements acquis par la crise : frais supplémentaires de bureau, bien-être au travail, assurances en cas d’accident, etc.
  10. Moduler la fiscalité en l’adaptant aux défis de la résilience, de la durabilité et de l’inclusion, notamment par une valorisation des entreprises les plus en phase avec les objectifs de développement durable.

Retrouvez un résumé plus complet des recommandations dans l’article du journal Le Soir

Retrouvez l’intégralité de l’étude sur le site de l’Institut fédéral du développement (IFDD)

By | 2020-10-28T15:27:02+00:00 octobre 27th, 2020|EcoRes|0 Comments